ProvenceArtNews.com

Arts et culture d'Avignon à Menton

Expo - Retro


D'un monde à l'autre

Arles
D'un monde à l'autre

Lampe chrétienne d'Afrique du nord, Ve siècle - Irpa M.Lacanaud
Naissance d'une chrétienté en Provence
IVe-VIe siècle


Transition déterminante pour la Provence, l'arrivée du christianisme accompagne le déclin progressif de l'Empire romain. Cette nouvelle religion va profondemment marquer la province et devenir l'incarnation du pouvoir ou du moins son indispensable et nécessaire corollaire. La conquête s'effectue autour d'une figure majeure, Saint Césaire, missionnaire du christianisme en Arles.
Cette exposition d'intérêt national aborde cette période de trois siècles au fil du temps avec comme point d'orgue les reliques de Saint Césaire, témoignage historique exceptionnel.
A l'aube du IVe siècle, la foi chrétienne va s'appuyer sur l'administration romaine pour solidifier ses premières positions. La future religion hégémonique dispose d'un atout majeur dans sa conquête : le terreau fertile d'une société antique animée d'un fort sentiment religieux. L'Empire reconnaît d'ailleurs la religion montante en 313 après avoir tenté de réduire à néant son influence grandissante et rivale. La conquête commence alors par les villes, principaux foyers de population.
Dès 392, le christianisme franchit une nouvelle étape montrant sa puissance qui perdurera omnisprésente pendant un millénaire et demi. C'est la seule religion officiellement reconnue. Le maillage des évêchés se densifie. La conquête avance, elle sera irréversible.
Dans ce nouvel ordre, l'évêque est évidemment un élément clé, "l'évêque, c'est l'église" selon Cyprien de Carthages. Son rôle est fondamental : enseignement, organisation de la mission, défense de la foi, administration. Elu par les fidèles, ce notable est le pilier de la Paix de l'Eglise succédant à la Pax Romana. Son aura religieuse constitue une protection lors des conflits, un rempart de la foi.
L'un d'eux, Césaire d'Arles, marque la victoire définitive au Ve et VIe siècle. L'emprise du christianisme en Provence va devenir totale. Le moindre acte de la vie quotidienne aura une signification. Les saisons seront rythmées et régulées par les fêtes religieuses jusque dans les campagnes désormais bien pourvues en paroisses.
E.BOUTINARD
Photographies IRPA-M.Lacanaud


Musée de l'Arles antique, presqu'île du cirque romain, tél. 04 90 18 88 88
15 septembre 2001 - 6 janvier 2002 de 9h à 19h et de 10h à 18h à partir du 2 novembre
Fermeture
1er novembre, 25 décembre et 1er janvier. Tarif 25 F, 3,81E
Visites guidées mercredis et dimanches à 14h30 (D'un monde à l'autre),
vendredis 14h30 (Rites et cultes funéraires)