ProvenceArtNews.com

Arts et culture d'Avignon à Menton

Découverte - Guide touristique


Aix en Provence

Aquae sextiae
Aix en Provence

La cité du roi René

Capitale de la Provence au Moyen Age, Aix en Provence a su préserver le charme de sa vieille ville et du quartier Mazarin. Le centre historique et ses nombreuses rues piétonnes jalonnées d'hôtels particuliers et de monuments en pierre de taille blonde ont fait sa réputation. De la même manière, la tradition culturelle et universitaire d' Aquae Sextiae participe à la séduction de ses visiteurs.
Née de sources thermales et de la volonté expansionniste des Romains en 122 avant Jésus-Christ (théâtre antique de la Seds), Aix en Provence possède un héritage prestigieux essentiellement concentré dans son centre ville.
En remontant le cours Mirabeau depuis l'imposante fontaine de la Rotonde, vous découvrez progressivement les hôtels particuliers d'une des plus célèbres avenues de Provence : l'Hôtel de Villars, 1710, au numéro 2, l'Hôtel d'Entrecasteaux au numéro 10, l'Hôtel de Rousset-Boulbon au numéro 14, l'Hôtel d'Arbaud Joucques, 1730, au numéro 19, l'Hôtel de Forbin, 1656, au numéro 20. Cette promenade ouverte en 1651 marque la rupture entre la partie médiévale et le quartier bâti au XVIIe siècle par le frère du cardinal Mazarin.
Arrivé à la Fontaine moussue d'eau chaude, vous tournez à droite dans la rue du 4 septembre jusqu'à la place des Quatre dauphins oeuvre de Rambot, 1667. A gauche par la rue Cardinale, vous découvrez la place Saint Jean de Malte avec son église et le musée Granet. Petit Louvre en préfiguration, cet espace présente à la fois des vestiges de l'oppidum d'Entremont, des mosaïques romaines, des peintures, des sculptures... Une importante donation devrait prochainement enrichir considérablement ses collections. En ressortant prendre à droite puis à gauche la rue d'Italie en direction du cours Mirabeau.
Accueillant des cafés sur son trottoir ensoleillé, cette promenade est bordée tout en haut par la chapelle des Oblats et sa coupole ovoïde puis, au numéro 38 par l'Hôtel d'Espagnet, 1647.
Parvenu à nouveau à la Fontaine moussue, vous tournez à droite dans la rue Clemenceau puis à gauche rue Espariat après la place Saint Honoré. Débouchant sur la place d'Albertas, vous pouvez admirer la beauté de son ordonnancement, ensemble baroque et rococo de 1745, rehaussé par le pavement ou calade en pierre de la Durance. En face, l'Hôtel Boyer d'Eguilles abrite le Museum d'histoire naturelle présentant une importante collection d'oeufs de dinosaures du massif de la Sainte Victoire. Continuez à droite par la rue Aude et Maréchal Foch jusqu'à la place Richelme où se trouve la Halle aux grains. De l'autre côté de ce bâtiment, la place de la mairie est le lieu régulier du marché aux fleurs. Cet édifice, 1655-1670, avec sa façade à l'italienne et ses portes sculptées possède une très belle cour intérieure et un escalier à double volet permettant d'accéder à la salle des Etats de Provence. Passant sous le clocher de l'Hôtel de ville et son horloge animée de personnages, vous remontez la rue Gaston de Saporta. Au numéro 19, s'élève l'Hôtel Chateaurenard et son escalier peint en trompe l'oeil par Jean Daret au service du roi Louis XIV. Puis, vous passez devant le musée du Vieil Aix au numéro 17. Vous apercevez à droite, au fond de la place des Martyrs de la résistance, le Palais archiépiscopal abritant le musée des Tapisseries et le Festival international d'art lyrique. Cette manifestation, existant depuis plus d'un demi siècle, fait en grande partie la renommée d'Aix en Provence. Juste au-dessus, la cathédrale. C'est l'un des principaux monuments de la ville. Bâtie à différentes époques, elle recèle plusieurs trésors: le tryptique du Buisson ardent peint par Nicolas Froment en 1474, les portes représentant les quatre prophètes d'Israël et les douze sibylles païennes sculptées en 1495-1498, 1508-1510 par Jean Guiramand et le cloître du XII-XIIIe siècle. Plusieurs styles se succèdent du Ve au XVIIe siècle. Le baptistère mérovigien réutilise six colonnes romaines et son dôme est renaissance, la nef est gothique, le bas-côté sud roman, la façade gothique flamboyant, la tour-clocher gothique... Près du choeur aux stalles en bois sculptées, plusieurs dalles du cardo romain apparaissent en sous-bassement. En face de la cathédrale, se dresse l'ancienne Faculté de droit où étudia Cézanne.
Vous pouvez alors opter pour un agréable moment de détente et de délectation au Pavillon de Vendôme en empruntant la rue du Bon Pasteur à gauche de l'ancienne Faculté de droit. Peu avant l'escalier vous conduisant à la rue Célony, observez à droite dans l'angle, enserrés de vitres, les vestiges des thermes romains. Le très élégant Pavillon de Vendôme fut construit à la demande du duc de Mercoeur en 1665-1668. Au fil des ans, un étage fut ajouté qui servit d'atelier au peintre Van Loo. Son balcon en fer forgé supporté par deux atlantes du sculpteur Rambot est remarquable. En ressortant par la rue de la Molle vous prenez à droite et longez les thermes bordé de la dernière tour d'enceinte de la ville, XIVe siècle. Arrivé à l'intersection avec l'avenue Pasteur vous apercevez le mausolée Joseph Sec de l'époque révolutionnaire au numéro 6. Depuis cette avenue vous pouvez aller visiter à pied ou en voiture l'atelier où peignit Cézanne au numéro 9 de l'avenue du même nom.
Afin de compléter votre visite, l'ascension de la sainte Victoire, paysage cézannien, s'impose. N'oubliez pas non plus de faire un détour par la fondation Vasarely, père de l'art cinétique et de visiter l'oppidum d'Entremont, objet de la conquête romaine.
Emmanuel Boutinard, Photographies E.Boutinard

Musées
- Musée Granet, place Saint Jean de Malte, tél. 04 42 38 14 70
museegranet-aixenprovence.fr
- Atelier Cézanne, 9, av.Paul Cézanne, tél. 04 42 21 06 53
atelier-cezanne.com
- Musée du Vieil Aix, 17, rue Gaston de Saporta, tél. 04 42 21 43 55
aixenprovence.fr/Presentation-du-Musee-du-Vieil-Aix
- Pavillon de Vendôme, 32, rue Célony - 13, rue de la Molle, tél. 04 42 21 05 78
aixenprovence.fr/Presentation-du-Pavillon-de-Vendome
- Musée des Tapisseries, 28, place Martyrs de la Résistance, tél. 04 42 23 09 91
aixenprovence.fr/Musee-des-Tapisseries
- Musée d'Histoire naturelle, 6, rue Espariat, tél. 04 42 26 23 67
- Musée Paul Arbaud, 2a, rue du 4 Septembre, tél. 04 42 38 38 95
- Fondation Vasarely, 1, av. Marcel Pagnol, tél. 04 42 20 01 09
fondationvasarely.org
- Oppidum d'Entremont, tél. 04 42 58 34 18

- Office du tourisme, 2, place du Général de Gaulle, tél. 04 42 16 11 61

aixenprovencetourism.com
- Cézanne 2006, Célébration nationale, 9 juin - 17 septembre 2006, cliquez ici

Fêtes
- bénédiction des calissons, voeu Martelly de 1629, premier dimanche de septembre

Repères Chronologiques
- 122 avant Jésus-Christ fondation de la ville par le consul Caïus Sextius Calvinus
- 1409 fondation d'une université par Louis II d'Anjou, comte de Provence
- 1434-1480 règne du roi René Ier le Bon, duc de Lorraine,
duc d'Anjou et comte de Provence
- 1501 Louis XII établit le Parlement de Provence à Aix en Provence
- 1651 ouverture du cours plus tard dénommé Mirabeau
- fin XXe siècle extension de la ville, quartier Sextius-Mirabeau


LuxFabrik.com

La fabrique d'images

ParisCulture.fr

Art et culture Paris

Demain.eu

Sustainable living