ProvenceArtNews.com

Arts et culture d'Avignon à Menton

Découverte - Guide touristique


Nice

Nikaïa
Nice

Métropole de la côte d'azur

Ville phare du tourisme, Nice rassemble les atouts d'une véritable métropole avec une histoire, un patrimoine, une vie culturelle et artistique intense, alliés au dynamisme économique de la Côte d'Azur.
Arrivant par la promenade des Anglais après avoir dépassé le célèbre palace Négresco, vous apercevez les jardins Albert Ier avec leur kiosque à musique. Un peu plus loin fut édifiée la monumentale place Masséna de style turinois avec ses arcades d'ocre rouge. Masséna devenu maréchal de France, duc de Rivoli, prince d'Essling s'illustra par son génie militaire et son adaptation permanente aux changements politiques.
Passionné de photographie, vous parvenez, après les arcades et l'avenue Jean Médecin, au théâtre de l'Image dans le boulevard Dubouchage.
A l'extrémité de cette voie en empruntant le boulevard Carabacel, le musée Marc Chagall fut spécialement bâti pour abriter la donation du peintre à l'Etat. Son "message biblique" est composé de dix-sept toiles, témoignage de son adoration de l'Ecriture Sainte.
Poursuivant dans le boulevard de  Cimiez, vous apercevez les vestiges de la ville antique. Au Ier siècle avant Jésus-Christ les Romains s'établirent à cet emplacement dénommé alors Cemenelum. L'endroit était stratégique entre la Gaule cisalpine et la Narbonnaise d'autant plus que les Phocéens avaient déjà bâti un comptoir, Nikaïa, au sommet de la colline du Château près de la mer. De cette époque, la cité romaine conserve deux traces. Les petites arènes, quatre mille places, datant de sa fondation servent aujourd'hui de cadre au Festival de jazz. Juste à côté, figurent les thermes correspondant aux besoins d'une ville qui a pu compter jusqu'à vingt mille habitants.
Entre les deux, s'élève le musée Matisse où séjourna le peintre. Quelques dizaines de toiles et de très nombreux dessins illustrent sa progression dans ce qui fut l'un de ses ateliers. Certaines de ses sculptures et notamment des bronzes sont présents.
Au-dessus, domine le monastère franciscain de Cimiez dont les bâtiments conventuels reflètent bien l'austérité de cet ordre mendiant. Dans l'église sont suspendues trois oeuvres remarquables de primitifs niçois: le triptyque de la Vierge de pitié peint par Nicolas Bréa en 1475, une Crucifixion du même auteur et une Déposition d'Antoine Bréa. A l'extérieur, les jardins rayonnent par leur beauté et l'éclat de leurs couleurs.
En redescendant vers la ville par le boulevard Carabacel vous découvrez le MAMAC, musée d'Art moderne et d'Art contemporain. Ses collections permanentes présentent des oeuvres d'Yves Klein, César, Ben... Différentes courants sont exposés: l'Abstraction américaine -Post Painterly Abstraction avec Kenneth Noland, Jules Olitski...-, le Minimalisme avec Sol LeWitt, Richard Serra.., les mouvements supports-surfaciens en France avec Claude Viallat..., le Groupe 70, la Figuration des années 1980. De grandes manifestations sont également organisées.
Toute proche, la place Garibaldi, héros de la révolution italienne de 1860, reflète bien le style piémontais du XVIIe siècle avec ses façades ocre jaune.
C'est l'endroit idéal pour s'enfoncer dans le vieux Nice aux ruelles animées. Dépassant la place Saint François et sa jolie fontaine, vous parvenez au palais Lascaris de style génois, XVIIe siècle. Plus loin, à droite par la rue Rossetti se dresse sur une place la cathédrale Sainte Réparate du XVIIe au décor intérieur baroque. Avant de rejoindre l'église Saint Jacques, prenez le temps de déguster une des spécialités locales: crème glacée, socca, pissaladiera ou estoficada.
Arrivé cours Saleya, lieu du marché aux fleurs, admirez la chapelle de la Misécorde des Pénitents noirs, l'un des monuments baroques les plus prestigieux du XVIIIe siècle dans le comté de Nice. Deux retables de primitifs niçois, Jean Mirailhet et Louis Bréa, y sont exposés. Puis, vous pouvez choisir de monter au sommet de la colline du château pour rejoindre ensuite le bord de mer. Dépassant le musée Naval, les vestiges de l'ancienne cathédrale et les ruines grecques et romaines, vous bénéficiez du sommet d'un large panorama sur Nice et ses environs.
Arpentant le quai des Etats-Unis, vous apercevez la galerie des Ponchettes et celle de la Marine, espaces dévolus aux expositions temporaires. Dans le prolongement du cours Saleya, se dresse l'opéra.
Plus loin, en bordure de la baie des Anges, le musée Masséna rassemble d'intéressantes collections locales dont des primitifs niçois.
Dans la même direction, le musée d'Art naïf est consacré à ces "peintres de l'éternel dimanche" du monde entier: Yougoslaves, Brésiliens, Niçois... Proche de l'aéroport, le musée d'Arts asiatiques expose les différentes tendances artistiques de cette partie du monde dans un bâtiment conçu comme un mandala flottant.
A l'opposé, en bordure du vieux port, le musée de Terra Amata vous livre les traces d'une présence humaine sur une plage il y a quatre cents millénaires au pied du mont Boron.
De Nice vous pouvez vous rendre dans l'arrière pays à la découverte de peintures rupestres. Témoignages grandioses, les graffiti ou hiéroglyphes de la Vallée des merveilles symbolisent dans le cadre naturel unique du Mont Bego les croyances et la vie des hommes trois millénaires avant notre ère.
Emmanuel Boutinard, Photographies E.Boutinard

Musées

- Musée Matisse, 164, avenue des Arènes, tél. 04 93 81 08 08
- Musée archéologique de Nice-Cimiez, 160 avenue des Arènes, tél. 04 93 81 59 57
- Musée national Message biblique Marc Chagall,
av du docteur Ménard, tél. 04 93 53 87 20
- Musée d'Art moderne et d'Art contemporain, promenade des Arts, tél. 04 93 62 61 62
- Musée du palais Lascaris, 15, rue Droite, tél. 04 93 62 72 40
- Musée de Paléonthologie humaine de Terra Amata,
25, bd Carnot, tél. 04 93 55 59 93
- Musée de la Marine, Tour Bellanda, tél. 04 93 80 47 61
- Galerie des Ponchettes, 77, quai des Etats-Unis, tél. 04 93 62 31 24
- Galerie de la Marine, 59, quai des Etats-Unis, tél. 04 93 62 37 11
- Théâtre de la Photographie, 27, boulevard Dubouchage, tél. 04 93 80 11 00
- Musée des Beaux-Arts, 33, avenue des Baumettes, tél. 04 92 15 28 28
- Musée international d'Art naïf Anatole Jakovski,
  Château Saint Hélène, avenue Fabron, tél. 04 93 71 78 33
- Musée d'Art et d'Histoire, Palais Masséna,
35, promenade des Anglais, tél. 04 93 88 11 34
- Musée départemental des Arts asiatiques, 405, promenade des Anglais, tél. 04 92 29 37 00

- Office de tourisme, 5, promenade des Anglais, tél. 0 892 707 407
- Office de tourisme, gare SNCF, avenue Thiers, tél. 0 892 707 407
- Office de tourisme, Aéroport Nice Côte d'Azur, tél. 04 93 21 44 11

Fêtes
- fin février-début mars: Carnaval de Nice
- San Bertomiéu, terroir et traditions dans le vieux Nice,
premier week-end de septembre


LuxFabrik.com

La fabrique d'images

ParisCulture.fr

Art et culture Paris

Demain.eu

Sustainable living